La déclaration de revenus 2021

Le Printemps revient chaque année avec ses chants d’oiseaux et les premiers rayons de soleil qui réchauffent notre peau. Mais il s’accompagne également d’une tâche à laquelle les français doivent se soumettre ; la déclaration de revenus. En effet, prochainement, vous pourrez la remplir en ligne ou via une nouvelle application mobile

 Quels changements pour la déclaration de revenus en 2021 ?

L’évolution majeure de la déclaration de revenus repose sur le barème progressif. Le taux d’imposition est abaissé :

  • Pour la tranche d’imposition de 14% à 11%

Le seuil des revenus diminue également : 

  • Pour la tranche d’imposition à 30% : Il passe de 27 794 euros à 25 710 euros
  • Pour la tranche d’imposition à 41% : Il passe de 74 517 euros à 73 516 euros

L’objectif de ces modifications est d’améliorer le pouvoir d’achat des classes moyennes en réduisant leur impôt (environ 300 euros en moyenne de baisse). 

Les nouvelles tranches d’imposition

  • Votre tranche s’élève à moins de 10 084 euros : vous n’êtes pas imposé
  • Entre 10 084 euros et 25 710 euros : vous êtes imposé à 11%
  • Entre 25 710 euros et 73 516 euros : vous êtes imposé à 30%
  • Entre 73 516 euros et 158 122 euros : vous êtes imposé à 41%
  • Au delà de 158 122 euros vous êtes imposé à 45%

La décote d’impôt 

L’Etat souhaite également alléger la charge d’impôt des revenus les plus modestes. Celle-ci est calculée automatiquement et vous n’avez pas de démarches à entreprendre. Les contribuables concernés sont ceux dont le calcul de leur impôt sur leurs revenus 2020 représente un montant brut inférieur à 1720 euros (pour les célibataires, veufs ou divorcés) ou 2847 euros (pour les mariés, pacsés ou soumis à une imposition commune). 

Depuis 2016, les contribuables dont les revenus fiscaux de référence étaient inférieurs à certains seuils pouvaient bénéficier d’une réduction d’impôt automatique plafonnée à 20%. Celle-ci est supprimée suite à l’abaissement du taux de la deuxième tranche du barème de l’impôt. 

La France sur le podium de l’imposition sur les revenus

Avec sa TVA à 20%, son impôt sur les revenus divisé en 5 tranches, un impôt sur les sociétés s’élevant à 33% et l’IFI (impôt sur la fortune immobilière), la France fait partie des pays d’Europe où le ratio impôt/PIB est le plus élevé. 

Des solutions concrètes de défiscalisation existent. Mais les lois autour de la fiscalité évoluent régulièrement et elles sont complexes. Le prélèvement à la source notamment est venu bouleverser les modalités des investissements ayant un objectif de défiscalisation. Vous faire accompagner est indispensable si vous souhaitez baisser vos impôts et ainsi augmenter votre pouvoir d’achat. 

Le gestionnaire de patrimoine a pour objectif d’optimiser votre fiscalité. Après l’analyse approfondie de votre situation, il vous propose des solutions personnalisées pour transformer vos impôts en patrimoine. La déclaration de revenus est le bon moment pour vous poser les questions relatives à votre fiscalité. N’oubliez pas de la remplir et contactez-nous si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement pour réduire vos impôts. 

Loi de finances 2021 : que faut-il retenir ?

loi finances 2021

La loi de finances pour 2021 vise à répondre à la crise du Covid-19 via des mesures de soutien concrètes pour protéger les français. Un “ plan de relance ” est déployé sur 3 programmes : L’écologie (18,4 milliards d’euros), la cohésion (12 milliards d’euros), et la compétitivité (6 milliards d’euros). La loi finances pour 2021 confirme par ailleurs les engagements déjà pris par le Gouvernement en matière de baisse des impôts des Français, avec la suppression progressive de la taxe d’habitation sur les résidences principales engagée en 2018, tout comme la baisse du taux de l’impôt sur les sociétés.

Les mesures de la loi finances 2021 pour soutenir les entreprises

La crise liée au Covid a placé de nombreuses entreprises en difficulté. Pour y faire face, l’Etat a décidé de réduire les impôts de production à 10 milliards d’euros. Cette baisse des impôts de production est pérenne et se traduit par : 

Une réduction de cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE)

Un abaissement à 2% du taux de plafonnement de la cotisation économique territoriale (CET)

Une réduction de moitié de la cotisation foncière des entreprises (CFE) ainsi que de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB)


En outre, le taux d’impôt sur les sociétés poursuit son objectif de baisse : les entreprises sont aujourd’hui soumises à un taux de 26,5% (contre 28% en 2020). En 2022, ce taux s’abaissera encore à 25%. Avec ces mesures, l’Etat espère renforcer la compétitivité des entreprises. 

Les mesures pour soutenir les particuliers 

La  taxe d’habitation 

La suppression de la taxe d’habitation se poursuit ; en 2021, les ménages qui n’avaient pas vu leur taxe d’habitation disparaître pourront bénéficier d’une exonération de 30% de celle-ci en 2021 (sur la résidence principale). Si vous souhaitez connaître votre réduction de taxe d’habitation, consultez le simulateur de la réforme. 

La loi Pinel 

Le dispositif de loi Pinel est maintenu jusqu’au 31 Décembre 2022. Il sera reconduit en 2023 et 2024 avec des taux de réduction d’impôt dégressifs. La loi finance 2021 réserve le dispositif Pinel aux investissements réalisés dans des logements situés dans un bâtiment d’habitation collectif. Les villas individuelles construites au sein de copropriétés ou les villas jumelées ne sont pas éligibles à la réduction d’impôt. 

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Destiné à compléter le crédit immobilier, le prêt à taux zéro est prorogé jusqu’au 31 Décembre 2022. Les critères d’éligibilité ne sont pas modifiés. En revanche, les revenus pris en compte pour le calcul du PTZ seront ceux de l’année en cours, et non plus ceux de l’année précédant celle de l’émission de l’offre de prêt. 

La loi finances 2021 soutient la rénovation énergétique 

Le dispositif MaPrimeRénov’ devient accessible à tous les propriétaires. L’Etat souhaite ainsi éradiquer les “passoires énergétiques”. Cette aide auparavant réservée aux propriétaires occupants modestes est désormais accessible à tous, sans condition de ressources. Elle vient également simplifier le financement des travaux (une seule aide collective) pour les copropriétés. 

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus et bénéficier de conseils d’experts.